14 sept : diagnostic du syndicat EPRCF33

A la suite de l’accident, la municipalité de Cursan a demandé son adhésion au syndicat intercommunal d’Études et Préventions des Risques Carrières et Falaises en Gironde (EPRCF33) pour bénéficier de services de recherche, de cartographie et de diagnostic de ses cavités.
Après la demande d’adhésion de la commune et à la demande du propriétaire, Monsieur Arlot, le syndicat a procédé le 05 septembre 2023 à un relevé topographique précis de la cavité, en trois dimensions, et à son diagnostic géotechnique. Les objectifs du diagnostic étaient les suivant :
– caractériser précisément l’emprise, le volume et la position de la cavité,
– caractériser les risques résiduels de mouvement de terrain induits par la cavité,
– proposer une solution de confortement efficace de la cavité.

En conclusion à cette visite, il semble absolument indispensable, pour sécuriser la terrasse et la structure de la maison, de procéder, au minimum, à un renforcement de la galerie de départ de la cavité, du cratère de l’effondrement et de la cheminée karstique qui remonte sous le mur Est de la maison.
Compte tenu des conditions d’accès, la solution de confortement la plus pertinente d’un point de vue technique, consisterait à remblayer cette partie de la cavité, depuis la surface, avec un liant hydraulique de type “coulis de ciment” ou “micro-béton”, suffisamment fluide pour garantir une bonne qualité de remplissage.
L’embranchement Sud-Est et le prolongement de la galerie de départ à l’arrière de l’amas de remblai central ne sont pas particulièrement endommagés et ne paraissent pas inquiétantes pour le moment, mais comme ces parties de la cavité seront probablement rendues inaccessibles par les travaux qui seront faits dans la galerie de départ, elles ne pourront plus être inspectées par la suite. Par conséquent, il semblerait pertinent d’envisager un remblaiement intégral de toutes les parties de la cavité pour garantir une sécurité totale et définitive.
A partir du relevé 3D de la cavité, le volume total de vide est estimé à environ 55 m3, en comptant le volume du cratère de l’effondrement et le volume de la cheminée karstique.

Le rapport complet, édité le 14 septembre, reste à la discrétion des propriétaires et de la mairie. Les conclusions de cette visite et les plans fournis avec celle-ci permettront aux propriétaires de prendre contact avec des sociétés de travaux spécialisées pour obtenir des devis comparatifs pour le remplissage de la cavité.

DOSSIER CARRIÈRE